André, Éric, Louis, sa compagne Annette. D’anciens détenus et leurs proches racontent leur longue expérience de l’enfermement et leur reconquête de la dignité, dans une parole libérée qui révèle des zones d’ombre de notre modernité. Ils ont vécu dans un monde à part, avec ses violences et ses règles. Devant nous, ils sortent de la honte et du silence pour partager leur expérience de l’isolement, du désarroi mais aussi de la solidarité et de l’amour par-dessus les murs. Ils livrent des mots puissants et urgents. Les regarder, c’est sortir des clichés qui hantent les prisons et nous regarder en face. C’est aussi prendre conscience des conditions de vie derrière les barreaux. 

Depuis des années, Didier Ruiz, dans une démarche de théâtre documentaire, travaille sur le recueil de mémoires fugaces et intimes, mettant au centre de ses pièces des amateurs qui témoignent de leurs propres expériences. Que faut-il dire aux hommes ? la saison dernière en était un exemple bouleversant. Avec la même intensité, Une longue peine s’impose comme un spectacle rédempteur, à l’encontre des stéréotypes et à travers des récits sobres qui ne cèdent rien au pathos.  

En savoir +

La compagnie des Hommes est en résidence aux Bords de Scènes avec le soutien de la Drac Île-de-France – Ministère de la Culture et du Département de l’Essonne.

De La compagnie des Hommes découvrez aussi cette saison en famille Céleste, ma planète

Bords plateau

Un temps de rencontre avec les équipes artistiques à l’issue de la représentation.

Distribution

Mise en scène Didier Ruiz
Assisté de Mina de Suremain
Avec André Boiron, Annette Foëx,Eric Jayat, Louis Perego
Création lumière Maurice Fouilhé
Création sonore Adrien Cordier

Production

Reprise coproduite par les Bords de Scènes Grand-Orly Seine Bièvre Coproduction: Maison des métallos établissement culturel de la ville de Paris, Les Subsistances-Lyon, Bancs publics Marseille, Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue, La Direction régionale des affaires culturelles d’Ile de France – Ministère de la Culture et de la Communication, L’étang des Aulnes/Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Arcadi Ile-de-France, la Fondation Un monde par tous, la Fondation E.C.A.R.T Pomaret. Avec le soutien de Bernard Bolze et de l’Observatoire International des Prisons. Remerciements aux centres d’hébergement et de réinsertion Athènes à Marseille et Le Safran à Paris.

La compagnie des Hommes est conventionnée par le Ministère de la Culture – Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France et par la Région Ile-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle.

Crédits

© Emilia Stéfani-Law

Les prochains spectacles