Dans Phénix, le célèbre chorégraphe Mourad Merzouki bouscule les codes et crée une rencontre inattendue entre la danse hip hop et la musique ancienne. Construite comme une partition sensible et poétique réunissant quatre danseurs et une joueuse de viole de gambe, la pièce célèbre cet instrument à cordes très en vogue au XVIIe siècle. Le hip hop s’épanouit avec douceur et élégance afin de ne jamais briser la magie de l’interprétation musicale, additionnée parfois des sonorités électro d’Arandel qui magnifient l’ensemble. L’envoûtante viole de gambe évolue avec le mouvement contemporain et précis des quatre danseurs, navigant entre soli, pas de deux ou quatuors. Mourad Merzouki poursuit ici sa démarche d’ouverture et de dialogue entre les esthétiques ; il réunit, avec délicatesse et générosité, des disciplines que tout oppose. Dans une ambiance intimiste, les artistes croisent leurs univers pour présenter une pièce inédite, sublimée par leur complicité.

Distribution

Direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki

Assistanat à la chorégraphie Kader Belmoktar

Avec Mathilde Devoghel (ou Coline Fayolle), Aymen Fikri, Hatim Laamarti, Pauline Journé (ou Maureen Brut-Coutté)

Musique live (en alternance) Lucile Boulanger ( ou Garance Boizot ou Salomé Gasselin ou Alice Trocellier)

Musiques additionelles Arandel

Création lumière Yoann Tivoli

Production

Coproductions Pôle en Scènes, Encore Un Tour, Festival d Ambronay

Soutien Centre National de la Musique

Crédits

©Julie_Cherki

À découvrir aussi