Et si l’automobile n’était pas seulement le moyen de transport que l’on connaît mais aussi un objet en soi, un objet technique et magique à la fois, relevant aussi bien du design, de l’industrie et de l’urbanisme que de la politique, de l’économie et de la sociologie. La voiture, plus puissante invention de l’homme depuis les cathédrales gothiques ?

Convaincus par la force poétique de ce dieu à quatre roues, Aurélia Ivan et Sallahdyn Khatir sont allés se former auprès des ingénieurs du Groupe Renault et ont observé avec fascination les étranges essais des ateliers de crash tests. De cette étonnante rencontre, ayant eux-mêmes éprouvés l’expérience mystique de ce chef-d’œuvre industriel, ils nous proposent une pièce composite, entre opéra et théâtre. Plus que nous raconter une histoire, ils nous invitent à un spectacle mécanique, une pièce à ressentir, qui puise sa force narrative autant dans la mythologie que dans la fabrique de l’automobile.

Bords plateau

Un temps de rencontre avec les équipes artistiques à l’issue de la représentation.

Distribution

Conception et mise en scène Aurelia Ivan
Extraits textes Jean Baudrillard, André Gorz, Louis Baudry de Saunier, Autoguide Rousseau
Sculptures et espace Aurelia Ivan, Sallahdyn Khatir
Avec la participation de Loraine Mercier
Crée en collaboration avec Robert Hatisi, Parveen Savart
Avec la participation de Dalila Khatir
Création lumière Sallahdyn Khatir
Création sonore Nicolas Barillot, Antoine Pinçon
Régie générale Philippe Jasko

Production

Tsara

Co-production Le Quartz scène nationale de Brest, Théâtre de la Cité Internationale – Paris, Les Bords de Scènes – Théâtres et Cinémas, Espace Lino Ventura – Garges-lès-Gonesse, Les Passerelles – Scène de Paris-Vallée de la Marne, L’Onde Théâtre Centre d’art de Vélizy- Villacoublay, Théâtre de Vanves scène conventionnée d’intérêt national

Avec le soutien de la Drac Île-de-France – ministère de la Culture,
de la Région Île-de-France, du Conseil départemental du Val-de-Marne,
du Conseil départemental de l’Essonne, d’Arcadi, de la Ville de Lardy,
de la Scène de recherche – ENS Paris-Saclay et de la Fileuse – Friche artistique de Reims

En partenariat avec le groupe Renault et le Centre technique de Lardy
L’association Tsara est soutenue par la Région Île-de-France
au titre de la Permanence Artistique et Culturelle

Crédits

© Chloé Bazaud

Les prochains spectacles