Qu’est-ce qui est propre ? Qu’est-ce qui est sale ? Ce qui est sale l’a-t-il toujours été ?

Affublé d’un groin ou englué dans du pétrole, David Wahl nous entraîne dans un passionnant parcours où l’on découvre le rôle fondamental du cochon qui, en 1131 dans Paris, provoqua la chute fatale de Philippe de France, le cercueil de plomb qui, au Panthéon, protège les visiteurs de la radioactivité de Marie Curie ou encore l’essence d’urine qu’utilisait Madame de Sévigné…

Comme Histoires de fouilles, Le Sale Discours parle d’environnement. D’un environnement façonné par nos ordures, nos excréments et nos déchets, jusqu’au plus significatif de notre époque : le déchet radioactif.

Mis en scène par Pierre Guillois, spécialiste des aventures théâtrales saugrenues, le savant conteur livre avec impertinence un questionnement sensible, éclairé et drôle.

En savoir + 

Distribution

David Wahl Texte, interprétation

Pierre Guillois Mise en scène

Jérôme Delporte en alternance avec Jean-Yves Marion Régie générale

Anne Wagner Collaboration artistique, accessoires

Production

Production : Incipit

Coproduction : Le Quartz – Scène nationale de Brest, La Faïencerie – Théâtre – Cinéma – Créil, Châteauvallon – Scène nationale, La Maison de la Poésie – scène littéraire à Paris.

En immersion à L’Andra, L’institut Curie/Musée Curie, au Quartz – Scène nationale de BrestAvec le soutien de L’Andra et de Big Bennes/ Soignolles-en-Brie
David  Wahl  est  artiste  associé  à  Océanopolis,  Brest  –  Centre  de  Culture  Scientifique  et  Technique  dédié  à  l’Océan

Crédits

Crédits photo : Erwan Floc’h