Alors que des tours vont être démolies dans l’Essonne, des films amateurs témoignent de ce qu’y fut la vie quotidienne. Un documentaire sans stigmatisation ni angélisme. « Je collecte des films amateurs en banlieue parisienne, films super 8 mm tournés dans les années 60-70 par des habitants des grands ensembles. Les habitants commentent et se souviennent… »