Oumniya (ou mon souhait en arabe) signe le grand retour de Souad Massi, l’icône chaâbi-folk algéroise. Un concert qui couronne un sixième album aux résonnances résolument modernes et dont les thèmes sont ancrés dans l’actualité. L’Algérie, la politique, l’amour, la liberté ou l’émancipation sont autant de sujets qui nourrissent une artiste à la sensibilité à fleur de peau. Il y a toujours eu chez Souad Massi une passion du métissage : baignée par la chanson populaire algéroise (le châabi) et la poésie d’Aït Menguelet, chantre de la Kabylie résistante, l’Algéroise place de-ci de-là un trait de reggae, ou encore un grain de fado. C’est le cas notamment dans Oumniya, la chanson-titre de son album, qui crie la douleur de la trahison. La plupart interprétées en dialecte algérois, les chansons de Souad Massi, chansons d’amour et chansons politiques, forment un répertoire d’une puissante harmonie. Sa musique, empreinte de chaleur humaine, est un véritable baume pour le cœur. 

En savoir +

Distribution

Chant, guitare Souad Massi
Derbouka Rabah Khalfa
Mandol, guitare Mehdi Dalil
Violon alto Mokrane Aldani
Percussions Adriano Tenorio

Crédits

© Yann Orhan