Qu’est-ce qu’être un homme aujourd’hui dans un monde où les repères anciens de la virilité sont contestés ? Comment un adolescent peut-il se construire dans un environnement où les codes traditionnels de son genre sont toujours exigés ? Avec quatre jeunes interprètes masculins, le chorégraphe israélien Adi Boutrous pose un regard décalé sur la culture de la conquête et de la domination, la lutte pour l’espace et les ressorts de l’indifférence face à la souffrance. Jusqu’à, peut-être, montrer aux hommes le chemin pour assumer leur vulnérabilité et bousculer l’image de la masculinité.

La pièce débute par un rituel de passage envoûtant avec un chant en swahili. Sur des musiques très diverses, les danseurs, toujours en mouvement, courent, jouent, se cherchent, défient la gravité. Leur gestuelle précise mais d’une grande douceur compose des figures d’une rare sensualité. Un spectacle intense et d’une extrême élégance.

En savoir +

Distribution

Adi Boutrous Chorégraphie, conception sonore

Ariel Gelbart, Jeremy Alberge, Uri Dicker, Adi Boutrous Danseurs

May Zarhy Direction des répétitions
Ofer Laufer Lumières

Stav Struz Costumes

Production

Coproductions : Adi Boutrous, Théâtre de la Ville -Paris et Fabrik Potsdam (DE). L’œuvre est soutenue par The Foundation for Independent Creators founded by the Ministry of Culture and Sport et le programme de résidence à the Arab –Jewish community Center, Jaffa.

Crédits

Crédits photo : Ariel Tagar