Des acrobates, des fauves, des échauffourées, des prisonniers, du suspense, des rebondissements et un rythme effréné…

Le cirque Natchav arrive en ville. Sur la place centrale, on monte le chapiteau, on répète ses numéros. Soudain, la police arrive : « pour des raisons de sécurité », il faut déguerpir. Les artistes résistent, un funambule est emprisonné. Peut-on mettre en cage la liberté ? Natchav, « s’en aller, s’enfuir » en langue romani, dévoile une tentative d’évasion hautement spectaculaire !

Quatre marionnettistes et deux poly-instrumentistes nous invitent dans leurs coulisses. À la manière d’un film monté en direct, les personnages et les décors sont manipulés à vue, la musique et les bruitages les accompagnent sur scène : en deux ombres, trois mouvements, les maquettes s’animent.

Pour sa troisième création, la compagnie Les ombres portées offre un thriller en théâtre d’ombres sur le thème de la liberté.

En savoir +

 

Distribution

Les ombres portées Conception, réalisation

Avec Margot Chamberlin, Erol Gülgönen, Florence Kormann, Marion Lefebvre, Christophe Pagnon, Claire Van Zande

Séline Gülgönen Manipulation et lumières (en alternance)

Jean Lucas, Simon Plane Musique et bruitages (en alternance)

Zoé Caugant Costumes

Léo Maurel Construction bruitages

Christophe Pagnon Regard extérieur

Production

Coproductions : Maison de la Culture de Nevers Agglomération, La Minoterie, Dijon,  Le Théâtre, scène conventionnée de Laval, Théâtre-Sénart, scène nationale, TJP, CDN Strasbourg – Grand Est
Accueils en résidence : Espace Périphérique – Mairie de Paris – Parc de la Villette, Festival Momix et le CREA, scène conventionnée Jeune Public d’Alsace, Kingersheim, La Fabrique, Messeugne,  La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée, La Fonderie, Le Mans, La Maison des Enfants du Quercy, Le Bouyssou, Le TANDEM, scène nationale, Arras-Douai, Le Tas de Sable, Amiens, MA scène nationale, Montbéliard, Théâtre La Licorne, Dunkerque
Subvention : Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de-France

Crédits

Crédits photo : Les ombres portées