Les Jours Baroques

Musicien généreux et épris de spectacle, Haendel aimait raconter comment il a composé Le Messie en vingt-quatre jours et dans un état second : « Je ne sais pas si j’étais en moi-même ou en dehors de moi quand je l’ai composé mais Dieu le sait. » Créé en 1742 à Dublin, son oratorio fut victime d’une cabale des dévots à Londres car « trop de joie, trop de théâtre » !

L’œuvre fut jouée trente-six fois du vivant de Haendel, lequel y apporta, comme il était d’usage, diverses modifications pour l’adapter aux interprètes successifs. L’orchestration primitive, réduite aux cordes, trompettes et timbales, s’est vue enrichie de hautbois et de bassons. Elle fait la part belle aux chœurs qui expriment la ferveur collective, la foi de la communauté des chrétiens, et donnent de l’élan et du mouvement à une partition qu’emmène ici l’ensemble Suonare e Cantare. Alleluia !

Distribution

Jean Gaillard Direction musicale

Pascal Hellot Direction du chœur

Muriel Montel Soprano
Nicolas Kuntzelman Contre-ténor
Hoaël Troadec Ténor
Louis de Lavignière Basse

Avec le Chœur du Conservatoire de Rouen