ISTIQLAL (« indépendance » en langue arabe) raconte la quête de Leïla pour comprendre ses racines alors qu’elle fait la connaissance de Julien, jeune correspondant de guerre. Des femmes des générations passées traversent le quotidien des deux amants, les incursions des fantômes troublent la rencontre amoureuse et les histoires s’entremêlent. C’est à partir de sa famille et d’un long travail de recherche que Tamara Al Saadi, née en Irak, autrice et metteure en scène déjà remarquée pour Place (Prix du jury et prix des lycéens Impatience 2018), a nourri son récit. Une écriture délicate et juste qui nous parle de transmission, de non-dits, de secrets qui nous définissent et altèrent notre présent. Qui met en jeu aussi la langue, les langues, parlées ou oubliées et qui pourtant nous construisent. Les onze comédiens incarnent avec force et vérité ces personnages confrontés aux traces vivantes de leur passé intime et souvent caché.

En savoir +

Distribution

Tamara Al Saadi Texte et mise en scène

Avec Hicham Boutahar, David Houri, Lula Hugot, Yasmine Nadifi , Mayya Sanbar, Tatiana Spivakova, Françoise Thuriès, Ismaël Tifouche Nieto, Marie Tirmont,Mouss Zouheyri

Justine Bahchelet, Kristina Chaumont Collaboration artistique
Joséphine Lévy Assistanat à la mise en scène
Sonia Al Khadir Chorégraphie
Salma Bordes Scénographie

Jennifer Montesantos Lumières
Fabio Meschini Création sonore
Pétronille Salomé Costumes

Anne Paq Photographie

Production

Production : Cie La Base

Coproductions : Châteauvallon-Liberté, scène nationale, Le Théâtre des Quartiers d’Ivry – CDN du Val-de-Marne, L’Espace 1789 de Saint-Ouen, scène conventionnée pour la danse, Le Théâtre deRungis, Groupe des 20 Théâtres en Ile-de-France, Les Bords de Scènes – Grand-Orly Seine Bièvre, Le Préau – CDN de Vire Normandie, Théâtre de l’Olivier- Scènes et Cinés, scène conventionnée Art en territoire, Espace Marcel Carné de St Michel-sur-Orge

Soutiens : DRAC Ile-de-France – Ministère de la Culture, Théâtre de Châtillon, Festival Théâtral du Val d’Oise, Le Vivat – Scène conventionnée d’Armentières, Le Forum Meyrin

Crédits

Crédit visuel / affiche : Ilaf Noury et Joud Toamah