Habitué du Printemps de Bourges, des Francofolies et des playlists de France Inter, Ben Mazué est un de ces chanteurs qui nous parle d’eux comme il parle de nous.

Il chante, il fredonne, il conte, il slame même, la vie qui va, la vie qui vient. Bien plus que des tranches d’existence, c’est avec une délicate justesse et une fiévreuse pudeur qu’il se livre comme il le ferait à un ami.

Après 33 ans et La Femme idéale, voguons vers un Paradis sensible au fil des mots dits, des mots tus, des moments ici qui sont chéris. On l’écoute évoquer un divin exil où il n’a pas trouvé sa place, ses fils et elle, beaucoup. Les ruines du plus beau combat, les restes d’un amour énorme. Il nous raconte les changements qui se voient dans les détails, dans les conseils qu’il donne à son fils, dans les semaines A et B, dans la quarantaine qui se profile, dans les conseils de ses proches…

En savoir +

Distribution

Ben Mazué Chant

Robin Notte Clavier

Clément Simounet Guitare

Gauthier Dennielou Régie

Fabien Aubert Son

Philippe Littlejohn Lumières

Crédits

Crédits photo : Martin Lagardère