Mettre les spectateurs sur le plateau et les acteurs au milieu des fauteuils, et dans cette configuration inattendue, dans ce retournement, dans cette turbulence, jouer Macbeth.

Avec une économie totale de moyens, re-convoquer les fondamentaux du théâtre : le jeu, le corps et la langue, aller à l’essentiel.

De façon presque paradoxale plus la convention s’affiche plus la fable prend force. Personne n’est dupe, mais tout le monde y croit, le dispositif permet à tous d’entrer dans le jeu pour vivre toutes les émotions du texte.

Voyez-là le tyran d’après Macbeth de William Shakespeare est une sombre histoire, ivre de sang et de larmes, pour le pouvoir qu’elle a de provoquer, bousculer, travailler, en un mot fabriquer du sens pour aujourd’hui. Alors… un général vainqueur rentre de la guerre, fier du travail accompli, sûr de la récompense que son roi aimé ne va pas manquer de lui offrir. Mais voilà qu’en chemin des sorcières l’arrêtent pour lui prédire qu’il deviendra bientôt roi. Pourquoi attendre que la nature fasse son ouvrage quand on peut accélérer le cours des événements ? Pourquoi ne pas céder tout de suite aux vertiges du pouvoir ?

En savoir +

Distribution

Thierry Bordereau – Adaptation et mise en scène

Avec
Réjane Bajard, Fabien Grenon, Pierre-Jean Etienne, Thierry Vennesson

 

Production

Cie Locus Solus

Crédits

Crédits photo : Anne Bouillot

Partenaires

Cie Locus Solus subventionnée par la Région Rhône-Alpes (convention triennale) le Ministère de la Culture (DRAC Rhône-Alpes) et la Ville de Lyon.