Jon Fosse, auteur dramatique norvégien né en 1959, est un des grands écrivains de notre siècle en ce sens qu’il modifie notre manière de percevoir le monde par une écriture minimaliste, obsessionnelle.

Visites est conçu comme une partition pour musique de chambre, une tranche de vie composée pour un quatuor de comédiens : une femme (la mère) vit seule avec sa jeune fille déscolarisée (la fille) dans un appartement quitté depuis peu par son fils (le frère). Cette femme a un amant (l’homme), qui ne vit pas avec elle. Une histoire familiale comme il en existe beaucoup, où chacun doit affronter ses failles, ses doutes, composer avec ses désirs d’absolu pour expérimenter encore et encore la vie et tenter de trouver sa place. Quatre existences imparfaites qui se dévoilent au gré de ces visites faites de non-dits, d’esquives, de silences. Quatre singularités qui se coltinent à l’implacable réalité de la vie. C’est parfois drôle, absurde et toujours profondément humain. L’univers sonore vient appuyer ces entrechocs avec notamment la musique baroque de Haendel, naturelle correspondance à l’écriture de Fosse.

Distribution

Visites de Jon Fosse – Traduction du norvégien par Terje Sinding

Jean-Paul Mura assisté de Magali Basso – Mise en scène 

Avec
Claire Aveline, Nicolas Rappo, Ninon Leyshon, Théo Mura

Delphine Sainte-Marie – Scénographie
Elsa Perrot – Création lumière
Jérôme Baillet – Création sonore 

Production

Production : Compagnie Théâtre du Nonde, Les Bords de Scènes Théâtres et Cinémas