Écrit en 1953 par Ray Bradbury, Fahrenheit 451 raconte l’histoire de Montag, pompier dans un pays où les soldats du feu, chargés de brûler les livres, sont devenus les juges, les censeurs et les bourreaux de la pensée. Il vit dans un monde où les êtres semblent heureux, cernés par des murs-écrans et toujours en quête de plaisir, s’enivrent de vitesse, de drogues ou de violence. Lui se révolte avec d’autres résistants qui, pour ne pas être pris, apprennent les livres par cœur, devenant des Hommes-livres, pour ne rien oublier.

L’adaptation libre de cette fable philosophique aux accents futuristes est portée à la scène par sept comédiens, musiciens, chanteurs qui, à la manière des résistants du livre, apprennent par cœur les ouvrages pour, ici, enregistrer leur version de Fahrenheit 451. Passant de la narration à l’interprétation, ils nous livrent le roman simplement, rageusement, joyeusement dans une restitution quasi radiophonique de cette histoire. Pour raconter, chanter, jouer l’histoire universelle, initiatique et édifiante d’un être révolté contre l’oppression ; pour dire l’espoir surtout face à la résilience possible d’une humanité éclairée par les livres.

En savoir +

Distribution

Création 2020

Mathieu Coblentz  – Mise en scène, lumières 
Clémence Bezat – Collaboration à la Scénographie 
François Sallé – Son et vidéo
Marilou Mayeur – Costumes 

avec
Florent Chapellière, Olivia Dalric, Maud Gentien, Julien Large, Laure Pagès, Florian Westerhoff et Jo Zeugma.

 

 

Production

Production : Théâtre Amer
Production déléguée : EMC – St-Michel-sur-Orge
Coproduction :
Théâtre Romain Rolland de Villejuif–scène conventionnée Art et création, Les Bords de Scènes – Juvisy-sur-Orge, L’Archipel, Théâtre de Fouesnant
Aide :
DRAC Bretagne – En cours
Soutien et remerciements :
Théâtre Gérard Philipe – CDN de St Denis – Théâtre de l’Aquarium – François Sallé

Crédits

Crédits photo : Dominique Valles