1913, au cœur de l’empire austro-hongrois. Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son rêve de travailler dans le magasin de chapeaux, autrefois tenu par ses parents, est brutalement brisé par le nouveau propriétaire.