Henri est en pleine crise de la cinquantaine. À l’heure du bilan critique de sa vie, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur.