C’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break… pour le metteur en scène et pour la chorégraphe. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes galantes.

CHIEN BLANC

MARCELLO MIO

LA BELLE DE GAZA