L’ensemble de musique ancienne Suonare e Cantare, dirigé par Jean Gaillard, en résidence aux Bords de Scènes, nous convie à une bien réjouissante proposition : découvrir l’œuvre d’un compositeur injustement méconnu, Tarquinio Merula, pourtant consacré comme l’un des compositeurs italiens les plus novateurs du début du XVIIe siècle. Contemporain de Monteverdi, il a fait partie de l’école baroque vénitienne à laquelle il a fortement contribué par ses inventions et ses audaces. Son œuvre se caractérise par des voyages frondeurs entre musique sacrée et musique profane. Ce rapprochement volontaire reflète bien l’idéal de l’époque ; les créateurs commençaient à faire fondre les frontières et considéraient, au fond, que tout art est sacré par essence.

Avec l’Ensemble Sunonare e cantare, nous le découvrirons dans toute la palette de son expression, tout autant avec ses fameux motets et messes qu’avec des madrigaux, canzonas (chansons), et même quelques extraits du seul opéra qu’on lui connaisse, la finta savia.

Une merveilleuse occasion de rencontrer l’œuvre d’un grand compositeur du baroque italien et de se laisser porter par l’éloquence et la richesse de sa musique, naviguant entre recueillement et exubérance, entre intimité et monumentalité. Immanquable !

Distribution

Soprano Elodie Fonnard et Anna Reinhold
Baryton Romain Bockler
Violon Olivier Briand
Viole de gambe Nathan Gaillard
Clavecin et orgue Julie Blais
Flûte et direction Jean Gaillard