Après T.I.N.A. et la finance, Quatorze sur la 1ère Guerre Mondiale, nous accueillons la compagnie Cassandre pour la 3ème année consécutive avec un sujet de société brulant : l’anti-terrorisme.

7 novembre 2008 : Des fers à béton sont placés sur des caténaires SNCF, entrainant des perturbations du trafic ferroviaire. Quelques jours plus tard, 150 policiers investissent Tarnac, un petit village de Corrèze. C’est l’Opération Taïga. 10 personnes sont arrêtées et mises en examen pour « association de malfaiteurs en relations avec une entreprise terroriste », sous l’oeil des caméras.

12 avril 2018 : Après 10 années de procédure et 27 000 pages de dossier, le Tribunal de Grande Instance de Paris prononce un relaxe quasi-générale pour les inculpés et sa présidente de conclure : « Le groupe de Tarnac était une fiction ».

Taïga (comédie du réel) est une tentative de raconter cette « affaire» en conservant une exactitude factuelle en faisant une comédie documentée de ce qui est déjà considéré comme le plus grand fiasco de l’anti-terrorisme français de ce début de XXIè siècle. Cette histoire semble trop caricaturale pour être vraie ? Mais quoi de plus absurde que la réalité !

En savoir + : ciecassandre.com

Distribution

Aurianne Abécassis – Ecriture

Sébastien Valignat – Mise en scène

Sophie Présumey et Sébastien Valignat – Dramaturgie

 Avec Marion Aeschlimann, Maxime Bonnand, Tom Linton, Charlotte Ramond et Loïc Rescanière

Bertrand Nodet – Scénographie et costumes

Clément Fessy – Vidéo

Orane Duclos – Son

Nicolas Guichard – Régie vidéo et plateau

Production

Production : Compagnie Cassandre. Coproduction :

Théâtre La Passerelle – scène nationale de Gap et des Alpes du

Sud, Théâtre Jean Marais de Saint-Fons, Théâtre d’Auxerre –

scène conventionnée et Le Grand Angle à Voiron. Avec le

soutien de la DGCA et de l’Association Beaumarchais-SACD.

Avec l’aide de la DRAC et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes