Somos, qui signifie « nous sommes » en espagnol, constitue le troisième volet d’un cycle de créations axé autour de la quête d’identité, mené par les complices Wilmer Marquez et Edward Aleman associés depuis plus de 17 ans. Pour ce nouveau volet, ils ont choisi d’inviter leurs « frères » de Colombie, acrobates, danseurs, voltigeurs, équilibristes, formés à l’ESAC de Bruxelles. Tous issus du même quartier de la capitale colombienne de Bogota, ils partagent aujourd’hui le même langage artistique : l’acrobatie. Car il est bien question de langage et de communication dans cet opus dédié à la rencontre et au « vivre ensemble ». À l’origine de la création du spectacle, l’évocation de leur enfance passée et souvenirs communs, notamment d’un frère sourd et muet, resté en Colombie. Une piste qui a germée en travail chorégraphique sur le langage de signes, soulevant une problématique que chaque acrobate peut se poser : Comment amener du sens au mouvement ? Comment donner du sens à un salto ?

Comme le langage acrobatique, la langue des signes est visuelle, métaphorique, elle transmet des idées et non des mots et une grammaire. La danse des signes naît de cette nécessité-là, de dire en même temps que bouger, exprimer tout en respirant. Réapprendre à lire le corps, réapprendre à jouer de rien… pour dire sans le poids des mots, des étiquettes, des clichés. Et les corps se rencontrent, au sol et dans les airs dans une énergie physique et joyeusement collective trouvant dans le groupe faisant corps le sens de cette quête des origines et de l’identité.

En savoir + : facebook

Distribution

Wilmer Marquez – Conception

Avec la Collaboration artistique d’Edward Aleman

Avec : Jonathan Frau, Jimmy Lozano, Cristian Forero, Diego Ruiz

Elsa Revol – Création Lumière

Butch Mac Koy – Création Sonore

Marie Meyer – Costumes