Avec Reconstitution : Le Procès de Bobigny, Emilie Rousset et Maya Boquet s’emparent d’un procès historique : celui de Marie-Claire Chevalier et de sa mère, tenu le 8 novembre 1972, pour l’avortement de la jeune fille à la suite d’un viol. Menée par la célèbre avocate Gisèle Halimi, cette affaire cristallise les réflexions et combats féministes de l’époque avec notamment les contributions de Simone de Beauvoir, de médecins prix Nobel, de Delphine Seyrig ou Michel Rocard.

Dans un dispositif original, le spectateur découvre des témoignages contemporains enrichis par des archives issues de la retranscription du procès. Ici, ce n’est pas la procédure judiciaire qui est jouée mais bien le coeur même d’un événement crucial dans l’avancée des droits des femmes et dans leurs luttes pour la liberté à disposer de leur corps. En questionnant le statut de l’archive et de la mémoire, l’Histoire continue de faire écho aux mouvements actuels.

En déambulant parmi 12 points d’écoute, chaque spectateur choisit son propre parcours de réflexion sur le sujet évoqué et ses ramifications actuelles. Ce procédé en adresse directe au spectateur permet de naviguer entre les récits, les souvenirs, les archives médiatiques et les traces sensibles que cette affaire a laissés.

En savoir + : johncorporation.org

 

 

Distribution

Emilie Rousset et Maya Boquet – Conception et écriture

Emilie Rousset – Mise en scène et dispositif

Avec Véronique Alain, Rodolphe Congé, Emmanuelle Lafon, Gianfranco Poddighe, Anne Steffens, Manuel Vallade, Jean-Luc Vincent … (distribution en cours)

 

Louise Hémon – Vidéo

Maya Boquet – Dramaturgie

Romain Vuillet – Régie son et vidéo,

Jérémie Sananes – Régie lumière et général

Production, administration, L’oeil écoute – Mara Teboul & Marie-Pierre Mourgues