Dans un monde où le tout, tout de suite règne en maitre, l’absence cause en nous du désir, une douleur, ou simplement du vague à l’âme. Un parent qui s’éloigne, la privation de dessert… toutes sortes de frustrations qui nous tiraillent.

Mais elle peut être libératrice, quand on est enfin seul et que l’on n’a plus de compte à rendre ! Pour libérer l’imaginaire, le duo Tony Melvil / Usmar assemblent leurs voix dans des chansons oscillant entre tradition et modernité.

Cultivant leurs différences de registres, les deux musiciens malicieux provoquent la rencontre des notes acoustiques et électroniques. Violon et guitare dialoguent avec un dispositif musical high-tech. Ici le spectacle et la magie se fabriquent en direct ! Les sorciers-musiciens conçoivent de nouveaux sons en s’outillant d’appareils – ordinateurs, smartphones – et d’instruments électroniques en live. Quelque part entre la musique et le théâtre, une ode à se sentir pleinement présent.

Manque à l’appel est une forme hybride entre le théâtre et le concert de musiques actuelles. À certains moments, les enfants assistent à un concert, à d’autres, à un spectacle de théâtre. Vous allez donc assister à un concert à voir !

Bienvenue au pays de l’imaginaire !

En savoir + : tonymelvil.com

Distribution

Tony Melvil et Usmar – Conception, interprétation

Marie Levavasseur – Mise en scène, dramaturgie

Tony Melvil, Usmar et Thibaud Defever  – Écriture, composition

Avec Tony Melvil – Chant, guitare, violon

Usmar – Chant, tablettes, synthétiseur, téléphone, programmation

Vincent Masschelein et David Laurie – Création lumière
Jane Joyet – Scénographie
Alex Herman – Construction
Vincent Masschelein – Régie générale et lumière
Lauriane Durix – Régie plateau

Alexandre Debuchy ou Olivier Duchêne – Son
Mélanie Loisy – Costumes, accessoires