De quoi parlerait la jeunesse si on lui donnait un peu la parole ?

À Cavaillon ou à Lille, ils parlent de leurs vies d’adolescents, qui racontent tout autant nos vies d’adultes. De fragilité, de saut dans le vide, de deuils mal fagotés, d’amours malmenées, mais aussi d’amours infinies, d’espoirs immenses, de solidarité… Ces mots jamais dits sont ceux des élèves de la Seconde 8 du lycée Ismaël Dauphin de Cavaillon. Pendant une année scolaire, deux jours par mois, ces 24 « collaborateurs artistiques » sont entrés en laboratoire avec Estelle Savasta. Écrire, vibrer, s’exprimer, réfléchir, exister autrement… Ensemble, ils ont façonné cette matière brute, incandescente, intime. D’autres lettres d’adolescents de Lille se sont ajoutées au projet. Chacune a ensuite été confiée à un auteur, qui y a répondu comme s’il en était le destinataire. Lettres jamais écrites ouvre une correspondance entre un adolescent et un adulte, un lycéen et un auteur, entre une réalité et une fiction. Dans une grande intimité de jeu, deux acteurs font se rencontrer ces voix, et résonner, tout contre nous, ces puissants éclats de vie

En savoir + : hippolyteamalaucoeur.com

 

 

 

Distribution

 15 adolescents et 15 auteurs – Ecriture

Les adolescents : Elisa Baldi, Justine Devaux, Colin Granier, Maxime Lambert, Adrien Lavergne, Nathalie Milon, Nouria Souissi, Sarah Rossi, Camille Sueur

Les auteurs : Pauline Bureau, Véronique Côté, Marc-Antoine Cyr, Marie Desplechin, Emmanuelle Destremau, Delphine de Vigan, Laurance Henry, Annick Lefebvre, Sylvain Levey, Fabrice Melquiot, Anne Marie Olivier, Estelle Savasta, Karin Serres, Luc Tartar, Catherine Verlaguet

avec en alternance

Olivier Constant & Valérie Puech

Sara Louis & Fabrice Gaillard

Sébastien Faguelin en alternance avec Yann Lebras – Régie

Kristelle Paré – Collaboration accessoires

François Sallé – Collaboration son

Guillaume Parra – Collaboration lumières

 

Production

Production : Cie Hippolyte a mal au coeur. Coproduction : Le Grand Bleu, Lille – La Garance, scène nationale de Cavaillon. Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, du Théâtre Paris-Villette, du Théâtre Paul-Eluard de Choisy-le-Roi, du Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN La compagnie Hippolyte a mal au cœur est conventionnée par la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la communication.