Une adaptation du grand classique où l’or est remplacé par l’eau et où les personnages sont “incarnés” par des robinets ? Oui, c’est bien là le parti pris de ce spectacle surprenant. Imaginez donc une bonne douzaine d’ustensiles de plomberie qui prennent vie pour vous livrer une version loufoque et pourtant fidèle de L’Avare de Molière Imaginez Harpagon, en vieux robinet de cuivre, accumulant patiemment les gouttes du précieux liquide alors que son fils Cléante, chromé mais à sec, cherche à étancher sa soif d’amour. Imaginez La Flèche, l’insolent serviteur, soupçonné, à raison, de vouloir siphonner la citerne de son incorrigible maître…

Vous aurez alors une idée des surprises que vous réserve cette comédie insolite sur fond de pénurie de ressources naturelles, servie par deux acteurs hors normes !

« Au voleur ! Au voleur ! À l’assassin !  Au plombier !  On m’a coupé le tuyau ! On m’a dérobé mon eau ! »

L’Avare Molière – Cie Tàbola Rassa

 

En savoir + : http://tabolarassa.com 

Distribution

Jordi Bertran – Idée originale

Olivier Benoit et Miquel Gallardo – Conception et Mise en scène

Avec Olivier Benoit et Alexandre Jean

Eva Hibernia, Olivier Benoit, Miquel Gallardo – Adaptation du texte

Olivier Benoit -Texte version française

Xavier Erra, Xavier Saló / Delphine Lancelle – Scénographie

Daniel Ibor – Création lumière

Sadock Mouelhi / Jorge Garcia – Régie

Production

Production Cie Tabola Rassa