Olivier Letellier s’attaque au roman de Louis Sachar,  Le Passage, pour nous raconter la rocambolesque histoire de Stanley Yelnats, envoyé dans un camp de redressement au milieu du désert texan pour creuser des trous au fond d’un lac asséché, car « si l’on prend un mauvais garçon et qu’on lui fait creuser tous les jours un trou en plein soleil, il finira par devenir un gentil garçon ».

Mais ce sont les héritages familiaux qu’il va déterrer : l’histoire de son horrible-abominable-vaurien d’arrière-arrière-grand-père qui avait volé un cochon à un tzigane unijambiste, qui s’était vengé en lui jetant un mauvais sort. Mais aussi celle de son père, inventeur de génie qui s’acharne à recycler les vieilles baskets. Ou encore celle de son arrière-grand-père dont la diligence a été dévalisée par la redoutée « Embrasseuse »…

Deux comédiens nous racontent l’histoire de Stanley en multipliant les récits, en dédoublant les points de vue dans le temps ou dans l’espace et en nous emmenant d’une étape à l’autre.

À travers le voyage du jeune héros, aussi bien temporel que géographique, nous interrogeons nos propres origines et héritages, ceux que l’on subit et ceux que l’on choisit, et nous réfléchissons ensemble à l’invitation qui nous est faite de briser le cercle vicieux de la fatalité.

Un récit d’aventure, une histoire à tiroir pour montrer l’impétueuse nécessité de remonter aux origines pour comprendre, voire modifier le présent et nous rappeler que chacun doit accepter d’affronter ses propres peurs, ses propres démons, pour prendre son destin en main.

 

En savoir + theatreduphare.fr

Spectacle accueilli en résidence de création aux Bords de Scènes

Distribution

D’après le roman de Louis Sachar, Le Passage

Catherine Verlague – Adaptation

Olivier Letellier – Mise en scène

Avec Fiona Chauvin et Guillaume Fafiotte

Jonathan Salmon et Valia Beauvieux – Assistanat

Sébastien Revel – Création Lumières

Antoine Prost – Création sonore

Colas Reydelet – Scénographie et régie générale de tournée

Nadia Léon – Costumes

 

Production

Coproductions : Théâtre

de la Ville – Paris ; Le Strapontin (Pont-Scorff) ; Théâtre de

Chevilly-Larue ; Tangram Scène Nationale d’Evreux ; Théâtre

du Champs au Roy (Guingamp). Soutiens : Les Bords de

Scènes, Théâtres et cinémas (91) ; Fontenay-en-Scènes (Fontenay-

sous-Bois) ; Les Tréteaux de France – CDN d’Aubervilliers ;

Le Grand T – Théâtre de Loire Atlantique (Nantes) ; Centre

culturel d’Avranches.