Accompagnateur de Ray Charles durant les trois dernières années de sa vie, compositeur attitré de la musique des films de Michel Gondry, Jean-Michel Bernard symbolise l’émergence d’une nouvelle génération de compositeurs pour l’image. Pianiste virtuose, Jean-Michel Bernard conduisait dès l’âge de 19 ans le Royal Philarmonic Orchestra de Londres, tout en jouant dans les clubs de jazz, sa passion.

Sa singularité, c’est surtout un goût musical très ouvert, très éclaté, du jazz de tradition au jazz moderne, de la musique symphonique aux musiques du monde. Pas de hiérarchie entre Bach et les Beatles ! Et c’est précisément le cinéma qui lui a donné le moyen de faire la synthèse entre ces différentes cultures.

« Jean-Michel Bernard plays Lalo Schifrin », est le fruit d’une première collaboration sur scène né en 2016 au festival de Jazz de la Baule en présence du virtuose Argentin.

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux artistes hors-norme. Mieux, d’un coup de foudre d’amitié. A priori, beaucoup de choses les séparent : la nationalité, la génération, le cadre et mode de vie… Mais, à fortiori, ce qui les réunit est encore plus vaste : le goût du jazz, des jazz !

Maître d’une musique nerveuse, lyrique et parfois avant-gardiste, Lalo Schifrin est celui qui aura su donner comme nul autre, du nerf aux agents secrets de l’équipe de Mission Impossible, des coups de Magnum de Dirty Harry (Clint Eastwood) ; auteur de plusieurs thèmes musicaux connus du monde entier, Lalo Schifrin présente une carrière aussi riche que ses compositions sont variées et multiculturelle

En savoir + : jmbernard.net

Distribution

Jean-Michel Bernard – Piano-claviers-arrangements

Eric Giausserand – Trompette

Fred Couderc – Saxophone flûte

Daniel Ciampolini – Percussions vibraphone

Pierre Boussaguet – Contrebasse

François Laizeau – Batterie

Special guest : Kimiko Ono – Chant

Production

Avec le soutien de Steinway artist