Cette pièce explore la figure de l’insoumis, celle ou celui qui montre une énergie spéciale, un courage insurrectionnel pour opposer sa volonté à l’injustice, à la pression morale, à l’air du temps. Figure singulière, envisagé comme celui qui rompt la continuité imposée et qui produit l’immanence de la nouveauté, l’insoumis sera donc le guide du périple « épique » mettant en scène la rencontre fortuite de quatre hommes. Quatre hommes amenés par les circonstances à se livrer corps et âmes. Quatre interprètes, quatre frères, quatre étrangers se partagent le plateau, pour une mise en abyme du récit de leur destinée, dans une joute de la vérité et de l’invention, entre autobiographie et fiction. L’auteur dramaturge Guillaume Poix collabore à l’écriture, en creusant l’enchevêtrement des fils narratifs. La partition musicale originale d’Ibrahim Maalouf viendra également relier les filiations perdues, et soutenir ce récit avec violence et tendresse.

Une pièce composée d’un corpus de scènes comme autant de fragments et de différents points de vue sur une histoire subjective de notre monde contemporain, à travers laquelle Christian et François Ben Aïm questionnent la fraternité et l’insoumission. Une œuvre chorale et composite donc, tel un kaléidoscope, entre construction et déconstruction, qui interrogera ce qui conditionne notre destin et notre extravagance à le déjouer.

En savoir + sur la compagnie CFB451

Distribution

Cie CFB 451

Christian et François Ben Aïm Chorégraphes et interprètes

Guillaume Poix Écriture et dramaturgie – Ibrahim Maalouf composition musicale

Kronos Quartet interprétation musicale pour la bande son

Production

Coproduction La Briqueterie

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, du Ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Île-de-France, du Conseil Départemental du Val-de-Marne

Résidence au Théâtre de Rungis (94)

Partenaires