Une caisse à roulettes. Elle s’en sert comme d’un skateboard. Puis s’assoit dessus. Il en sort à quatre pattes. La rencontre de deux univers a eu lieu. Le grand cirque peut commencer… « Si tu ne m’aimes pas, je t’aime. Et si je t’aime, prends garde à toi. »
C’est le chant de Carmen. C’est le chant de la séduction. C’est le danger de toute rencontre. Le jeu d’une confusion du JE dans laquelle ils vont plonger et se débattre avec toute la force de leur naïveté clownesque et confondante. La Poupée qui dit NON laisse à voir les tentations du désir, la jubilation, les prises de pouvoir ; la réalité d’une rencontre. Ce sont deux enfants qui travaillent à jouer ensemble. Ils y travaillent tellement que ce travail devient le but du jeu.

 

Distribution

JULIEN PARENT Texte, Mise en scène, Scénographie

Avec VALÉRIE MOLET, GHISLAIN MUGNERET

GHISLAIN MUGNERET Création sonore – STÉPHANE DORNET Création lumière – JEAN-MICHEL GUIRBAL Régie

OLIVIA SABRAN ET JUSTINE GUIRBAL Assistanat

 

 

Crédits

©DR