CRÉACTION

CRI des Portes de l’Essonne – Choeur du CRR de Rouen

 

Pour la troisième année consécutive, après Pierre et le loup et Carmen,  la parole est donnée aux artistes enseignants du territoire, auxquels s’associent de grands élèves amateurs, pour relever le défi d’interpréter l’ultime œuvre du génial Mozart. L’orchestre, composé à l’initiative de Jean Gaillard, a invité pour l’occasion le Chœur du CRR de Rouen, déjà accueilli lors de précédentes saisons. Le Requiem, passage obligé pour tout musicien et chanteur classique, est une création posthume entourée de mystères. Mozart, malade et affaibli meurt le 5 décembre 1791, laissant ainsi son Requiem inachevé. Constance Mozart, sa veuve, criblée de dettes, chargea alors Joseph Eybler puis Franz Xaver Süssmayr, proches du défunt, de terminer son œuvre pour pouvoir honorer la commande du Comte Franz de Walsegg. Aujourd’hui encore, l’étendue de la contribution des auteurs reste une énigme pour les musicologues et une source inépuisable de débat. Chacun s’accorde pourtant à reconnaitre l’incroyable génie, la puissance mystique et l’émotion profonde qui émane de ce bijoux funéraire, qu’on ne se lasse pas d’écouter et de réécouter.

Spectacle accueilli en résidence de création et coproduit par Les Bords de Scènes

 

Distribution

Jean Gaillard, Pascal Hellot I Direction 

Avec CRI des Portes de l’Essonne, Ensemble vocal du CRR de Rouen

Crédits

Requiem de Mozart © Emilie Legenty