Sigismond, prince héritier de Pologne, vit au secret dans une tour depuis que le roi Basile a lu dans les astres que son fils livrerait le royaume à la violence. Au terme de son règne, Basile veut donner une chance à son fils en le soumettant à une épreuve : on transporte Sigismond endormi à la cour. Saura-t-il se comporter en prince ? Ce n’est qu’au terme d’un parcours riche en péripéties que Sigismond se montrera digne de porter la couronne, et c’est l’amour, sous les traits de Rosaura, sa jumelle en infortune, qui sera le grand agent de la métamorphose. Les thèmes croisés du rêve et de l’illusion, de la fatalité et de la liberté confèrent à cette pièce une portée universelle. Clément Poirée, nouveau directeur du théâtre de la Tempête porte avec brio ce chef d’œuvre du théâtre baroque espagnol de 1636.

« J’ai survécu à mes désirs. J’ai cessé d’aimer tous mes rêves. »  Pouchkine

En savoir +  la-tempete.fr

Distribution

Pedro Calderón de la Barca I Texte

Céline Zins I Texte français

Clément Poirée I Mise en scène

Avec John Arnold, Louise Coldefy, Henri de Vasselot, Makita Samba, Morgane Nairaud, Laurent Ménoret, Thibaud Corrion, Pierre Duprat

Erwan Creff I Scénographie

Kevin Briard, assisté de Nolwenn Delcamp-Risse I Lumières

Hanna Sjödin assistée de Camille Lamy I Costumes, Masques

Stéphanie Gibert I Musiques, Son

Mickaël Bennoun I Photo

Pauline Bry I Maquillage, Coiffures

Margaux Eskenazi I Collaboration artistique

Production

Production : Théâtre de la Tempête, subventionné par le ministère de la Culture. Coproductions : la Cie Hypermobile et la Scène conventionnée Théâtre et Théâtre Musical Figeac / Saint-Céré – Festival de Figeac ; avec la participation artistique du Jeune Théâtre national

Crédits

La vie est un songe © Palazon

Partenaires

En partenariat avec Da Matteo