CRÉATION 2019

BERGSVEINN BIRGISSON

CLAUDE BONIN — CIE LE CHATEAU DE FABLES

 

Issu d’un court roman épistolaire, cette adaptation théâtrale est une plongée dans le monde paysan du 20ème siècle, traversée par l’amour incandescent entre Bjarni – contrôleur du fourrage pour le canton de Horga – et Helga, éleveuse de moutons. Et lorsqu’Helga proposera à Bjarni de fuir à Reykjavik pour éviter les ragots sur cet amour extra conjugal, Bjarni sera confronté à un vrai dilemme : comment aimer sa belle loin de cette terre, de ce monde paysan, sa culture. Comment aimer l’une sans trahir l’autre ? En refusant de suivre sa bien-aimée, comme elle l’en suppliait, Bjarni s’est condamné à devenir « un vieux tronc de bois flotté qui se dérobe au grand amour » .Ou, plus crûment, un dégonflé, « le pire de tous ». Pourtant, cette passion qu’il avoue, qui le poursuit jusqu’à la fin, et le récit qu’il en fait, sans pruderie et sans fard, finissent par le sauver, aux yeux du spectateur, peut-être. En répondant trop tard à la  » lettre sacrée  » que lui avait adressée Helga, mais en y répondant quand même, Bjarni Gíslason a honoré le contrat qui le liait à cette femme – et, au fond, à lui-même. Le cri de Bjarni sera dit par un acteur livrant d’une traite la prose du vieil homme. Une musique magnétique composée sur scène par un musicien et une toile toute en tension peinte en direct par une plasticienne ─ paysages mentaux du vieil homme ─ feront écho l’une et l’autre à la puissance du verbe.

Spectacle accueilli en résidence de création et coproduit par Les Bords de Scènes

Distribution

Bergsveinn Birgisson I Texte

Claude Bonin I Mise en scène

Bénédicte Jacquard I Assistante mise en scène

Avec Roland Depauw

Nicolas Perrin I Création sonore live

Ninon Boisseau I Performance graphique

Valery Faidherbe I Création vidéo

Cynthia Lhopitalier I Scénographie

Vincent Houard I Création Lumière

Production

 Production : La Strada et Cies.

Coproduction : Les Bords de Scènes, Le Théâtre par le Bas,

Co-réalisation : Théâtre de l’Épée de Bois – La Cartoucherie,

Avec le soutien du Conseil Départemental de l’Essonne

et de la Spedidam.

 

 

 

 

Crédits

La lettre à Helga © vaderetro studio / Le Château de Fables

Partenaires

La librairie Les Vraies Richesses