« Danser c’est prendre position », aime à dire Dada Masilo. Avec une douzaine de pièces à son actif, la danseuse et chorégraphe originaire de Johannesbourg a prouvé que l’on pouvait tout à la fois divertir et faire réfléchir le public, qui en redemande au vu des tournées conduisant Swan Lake et Carmen de par le monde. Sa Giselle – une jeune fille qui meurt après avoir été trahie par un homme – se veut féministe. Des thèmes forts comme le chagrin et la vengeance se télescopent sur scène dans une gestuelle d’une rare inventivité. Dada Masilo aime la danse qui danse. Et de réunir autour d’elle une compagnie simplement éblouissante. Ajoutez au « tableau » une partition de Philip Miller qui emprunte au classique et aux percussions africaines, vous avez une Giselle définitivement de notre temps. Dada Masilo une fois de plus s’amuse du passé pour nous raconter le monde tel qu’il est au présent.

En savoir + https://www.facebook.com/dada.masilo

Distribution

Dada Masilo I Chorégraphie

Philip Miller I Musique

Avec Zandile Constable, Nadine Buys, Liyabuya Gongo, Thami Majela, Dada Masilo, Ipeleng Merafe, Llewellyn Mnguni, Khaya Ndlovu, Thami Tshabalala, Xola Willie, Tshepo Zasekhaya
Ann Masina, Vusumuzi Nhlapo, Bham Maxwell Ntabeni, Tumelo Moloi – Chant

Waldo Alexande, Emile de Roubaix, Cheryl de Havilland I Cordes Shannon Harmer I Cor

Tlale Makhene, Riaan van Rensbur I Percussions
William Kentridge I Dessins

David April I Assistant

Suzette le Sueur I Lumières

David Hutt de Danker Nag Helder Dag, Songezo Mcilizeli et Nonofo Olekeng de Those Two Lifestyle  I Costumes

 

Production

Partenaires : The Joyce Theater’s Stephen and Cathy Weinroth Fund for New Work ; the Hopkins Center, Dartmouth College ; la Biennale de la danse de Lyon 2018, Sadler’s Wells. Avec le soutien de La Batie-Festival de Genève et la SAMRO FOUNDATION

Crédits

Giselle © John Hogg

Partenaires

Collectif Essonne Danse